Comment faire une loi Pinel seul ?

On connait tous la loi Pinel ! C’est la fameuse loi de défiscalisation qui permet d’investir dans l’immobilier neuf et de profiter de tous les avantages occasionnés, notamment la réduction d’impôt. Pas étonnant alors, si le dispositif fait beaucoup d’adeptes. Mais cette loi est difficile à comprendre surtout quand on n’est pas un actif avisé dans l’immobilier. Plusieurs paramètres sont à voir de près pour la comprendre clairement, mais dans cet article, on va surtout s’intéresser sur la loi Pinel seul.

Construire sa loi Pinel, comment s’y mettre ?

Avant toute chose, il serait plus judicieux de comprendre d’abord comment fonctionne la loi Pinel sur le projet investissement locatif. La loi de défiscalisation concerne uniquement l’immobilier neuf qui va par la suite être mis en location. Pour être plus explicite, vous achetez ou faire construire une maison neuve et la faire louer. Par ailleurs, la réduction de l’impôt est perçue sur le revenu.

Cette réduction peuvent atteindre jusqu’à 21 % pour le cas des logements mis en location sur une durée de 12 ans au moins, contre 18 % pour la location s’étend sur 9 ans et 12 % pour la location de 6 ans. Ce qui signifie que plus la durée de la location est longue, plus le taux de réduction sera important. À noter qu’un plafond de la location est aussi fixé pour bénéficier des intérêts de la loi Pinel.

Aussi, il est possible d’investir dans la loi Pinel tout seul sans devoir passer par un intermédiaire promoteur ou un cabinet spécialisé en gestion de patrimoine.

La loi Pinel et la maison individuelle constituent-elles le duo gagnant cette année ?

Pour un investissement locatif, les appartements se veulent ambitieux pour tirer le meilleur profit de son placement. Depuis des années, les appartements se louent plus facilement étant donné qu’ils répondent aux besoins des demandeurs. Cependant, les maisons individuelles ont commencé à faire l’unanimité auprès des investisseurs ces dernières années.

Ce type d’investissement présente d’ailleurs beaucoup d’avantages particulièrement pour les investisseurs qui visent un projet sur le long terme. Par ailleurs, la maison individuelle à but locatif présente réellement un potentiel de marché assez conséquent.

Outre la demande croissante de ce type d’immobilier en location, ce projet permet également de bénéficier d’autres intérêts comme la réduction des frais de notaire, l’absence des charges de copropriétés, etc.

Quelles conditions pour investir dans la loi Pinel ?

De ce qui précède, Pinel est un dispositif légal dont les avantages sont multiples du point de vue fiscal. Cependant, ce ne sont pas tous les investisseurs qui peuvent se lancer dans ce projet. Effectivement, il existe un certain nombre de conditions à prendre en considération. Voici quelques paramètres qui entrent en ligne de compte pour pouvoir investir dans la loi Pinel :

  • Le revenu des locataires
  • Le montant plafonné du loyer
  • La zone géographique où le bien immobilier se trouve
  • L’état du logement, c’est-à-dire s’il est neuf, ancien ou VEFA.

Autrement dit, autant de conditions auxquelles les propriétaires doivent se conformer pour pouvoir investir dans le dispositif Pinel.

Vidéo : LOI PINEL – Un bel INVESTISSEMENT IMMOBILIER | DME (sponso)