Qui a le droit à la loi Pinel ?

Vous souhaitez faire votre premier investissement locatif ? Sachez avant tout qu’il existe de nombreux dispositifs de défiscalisation établis par le gouvernement français. Parmi les plus prisées, la loi Pinel s’invite comme très flexible et avantageux pour la plupart des investisseurs. Toutefois, ce dispositif est soumis à plusieurs conditions que vous devez impérativement remplir pour profiter de la réduction fiscale.

Qui est éligible à la loi Pinel ?

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation qui permet aux investisseurs de réduire leur taux d’imposition grâce à un pourcentage accordé selon les conditions de l’investissement. Il s’agit d’une option idéale pour ceux qui souhaitent constituer un patrimoine immobilier tout en profitant d’un taux d’intérêt très bas. Ces avantages sont tentants et vous vous demandez si le dispositif est bien fait pour vous ?

En effet, la réduction d’impôt accordée par la loi Pinel est conditionnée par la mise en location d’un bien sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Il existe également un plafond de loyer à respecter et une condition sur les locataires qui ont des ressources élevées.
Selon les textes du dispositif Pinel, tous les contribuables français qui respectent les conditions énumérées plus haut sont éligibles. L’investissement doit être effectué dans un bâtiment neuf ou complètement rénover au cours de la période du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2021. Vous avez également la possibilité d’investir dans la loi Pinel en tant que particulier ou SCI. EN respectant ces conditions, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt considérable, ce qui vous permet d’optimiser le montant de votre investissement ainsi que vos revenus annuels.

Pour qui le dispositif Pinel devient avantageux ?

Pour profiter de tous les avantages de la loi Pinel, vous devez avant tout être imposé sur vos revenus. Contrairement à un crédit fiscal, une réduction d’impôt vient déduire un montant considérable de votre taux d’imposition. Toutefois, si la réduction est supérieure, aucun remboursement n’est accordé par le fisc. De plus, vous ne pouvez pas reporter son excédent sur les années suivantes.
Pour mieux profiter de ce dispositif, il faut donc que le montant réduit soit inférieur ou également à votre taux d’imposition annuel, et cela sur toute la période du dispositif Pinel. Par ailleurs, ce dispositif s’adresse aux investisseurs qui sont capables d’effectuer un placement immobilier d’au moins 6 ans. Si l’engagement Pinel est rompu avant la fin de durée requise, vous allez devoir rembourser un certain montant selon les clauses enfreintes.

Pour savoir si la loi Pinel correspond à votre investissement, commencez donc par vérifier si les conditions de ce dispositif vous conviennent. Ensuite, vérifiez également que la zone dans laquelle vous souhaitez investir est couverte par ce dispositif. En gros, il s’agit de vous assurer qu’aucune des conditions de la loi Pinel ne va à l’encontre de votre vision d’investissement. En dehors de ces contraintes, plus rien ne vous empêche d’investir dans la loi Pinel et de profiter des nombreux avantages fiscaux que peut offrir ce dispositif.

Vidéo : LOI PINEL : Arnaque ou pas ? Mon avis !